Salt Cathedral

Nom: Salt Cathedral
Titre: « No Love »,

Retrouvez « Salt Cathedral » sur :
👍 Facebook : facebook.com/saltcathedral/
🐦 Twitter : twitter.com/saltcathedral
📷 Instagram : instagram.com/saltcathedral/

💻 Promotion Web:
Gaelle pour → http://agence-riseup.com

Salt Cathedral Photo Promo 2

Révélé en avant-première sur The Fader, ce clip très coloré rappelle la fraicheur estivale du titre, une injonction à utiliser nos corps pour danser plutôt qu’à des fins violentes.

Ce morceau lumineux et vibrant, grâce à une production tropicale teintée de voix poignantes et de percussions animées, est un avant-goût de ce que Salt Cathedral nous prépare dans leur premier album à paraître en 2018.

S’inspirant de ses racines colombiennes, le duo Salt Cathedral (Juli et Nico) vit à New York où ils écrivent, auto-produisent et enregistrent leur musique.

Depuis la sortie de leur premier EP éponyme en 2013, Salt Cathedral a au compteur plus de 15 millions de streams sur Spotify et le soutien de médias tels que The Guardian, Consequence of Sound, Pitchfork et Village Voice.

A l’image de “No Love”, leur premier album (prévu cette année) fait tomber les barrières entre les genres et promet des sonorités tropicales.

Découvrez aujourd’hui le nouveau clip du duo Salt Cathedral, « No Love », à visionner ici :

 

Publicités

Amalya

12392036_10153772636341119_8665509835813142727_n.jpg

AMALYA, EP SORTIE LE 29 JANVIER 2016

Disponible ici: https://itunes.apple.com/fr/album/amalya-ep/id1072424812?l=en

Cet EP (5 titres originaux), enregistré avec ses musiciens au mythique studio Ferber (Paris 20) courant 2015 et réalisé par Regis Ceccarelli, est le projet d’une artiste complète (auteur-compositeur) dotée d’une voix hors du commun.

Amalya est de retour avec une série de covers sous le nom de « Amalya Revisite » et dans lesquelles Amalya propose une nouvelle interprétation de différents titres d’univers complètements différents.

« Amalya… Il était une voix »

Sans le savoir, la mère d’Amalya scelle le destin de sa fille en choisissant de lui donner le nom d’une des plus grandes chanteuses de fado…

Bercée par la musique afro-américaine dès son plus jeune âge, Amalya intègre rapidement des chorales, prend des cours de piano et apprend la guitare en autodidacte. Dans son univers musical d’adolescente on retrouve Otis Redding, Aretha Franklin, Etta James, Tina Turner, Janis Joplin, Prince, Alanis Morissette, Tracy Chapman… et, grâce à des parents baroudeurs (Maroc, Espagne, Canada, Belgique…) elle se construit une identité vocale et musicale riche et éclectique.

A 20 ans, elle intègre plusieurs groupes gospel, funk, soul et collabore avec des artistes aux univers très différents tels que Eyejack, Lucenzo, Khaled et DJ Abdel.

En 2008, elle remporte la 1ère place de la seconde édition du Sankofa Soul Contest, référence de la scène soul parisienne.

A partir de 2011, elle foule les planches de l’Alhambra, du Comedia et de Bobino avec la troupe de Swinging Life. Elle rejoint également l’orchestre de Danse avec les Stars sur TF1 et ce pour 3 saisons.

En 2012, séduite par le concept « The Voice », elle tente l’aventure et ira jusqu’en demi-finale de la première édition qui lui vaudra d’accéder à une tournée des Zéniths de France.

En 2013, elle chante le titre « J’avance » avec le rappeur Dry sur son album. Cette même année, Maître Gims la signe sur son label Monstre Marin Corporation.

Le 8 décembre 2014 sort son premier single produit par Skalpovitch « La fin du conte » et le début de l’année 2015 sera consacré à l’enregistrement de son premier EP.

En parallèle, elle a travaillé sur la comédie musicale The Black Legends aux Folies Bergères (du 19 mars au 5 avril 2015) ainsi que actuellement comme meneuse de revue au Lido.

Amalya

AMALYA

AMALAYA 1

AMALAY 2

Retrouvez Amalya sur:
Facebook – https://www.facebook.com/AmalyaOfficiel
Twitter – https://twitter.com/amalyamusic
Instagram – https://instagram.com/amalyamusic

Label: MONSTRE MARIN CORPORATION ( Universal Musique)