Galerie

«Césure » le nouvel EP de Pihpoh 

Nom: Pihpoh 
EP: «Césure » 
Date de sortie:  Vendredi 22 Octobre 2021 chez S&O PRODUCTION – JO&CO 

Commande de l’EP en cliquant ici

Retrouvez « Pihpoh  » sur :
👍 Facebook: PihPoh
🐦 Twitter: PIHPOH90
📷 Instagram: pihpoh_music

💻 Promotion Web:
Charles pour l’Agence Rise Up → http://agence-riseup.com ←

245229370_413437193686914_7800351667133995461_n

 

Avec “Parisienne”, son premier single, PIHPOH livre un titre accrocheur comme une indéfectible addiction, un refrain qui colle à la tête, un flow entraînant et maîtrisé sur un beat dansant qui le classe inévitablement comme le nouvel artiste de pop urbaine à suivre.
On trouve dans « Césure » des titres intimes aux textes profonds sur des productions soignées, raffinées et très efficaces.
 
On découvre des duos charmants avec des grands noms de la nouvelle scène française qui s’accordent parfaitement.
 
On reconnait des thèmes universels comme l’amour, le temps qui passe, les addictions, les émotions, l’envie de fuir et de se retrouver.On devine l’envie de partage et d’adhésion, une quête de sens participative qui mènerait peut-être à une réponse unanime.
 
On sent la fraicheur et l’exaltation de ce jeune homme qui nous prend et nous surprend dans son voyage, ce genre de grand aventurier qui ne perdra jamais l’enthousiasme et l’excitation des premières fois.
 
Pierre Enderlen compose comme il vit et chante depuis toujours, guidé par sa spontanéité.Influencé par un éclectique répertoire « Seu Jorge, Lomepal, Jacques Brel, Césaria Evora » les concerts et tournées de PIHPOH ont toujours été un enchaînement de bonnes surprises : de premières parties de Claudio Capéo, Gaël Faye, IAM ou Orelsan aux Eurockéennes de Belfort ou Solidays en passant par des tournées au Maroc, Brésil, Colombie, Serbie, Biélorussie, Roumanie ou Kurdistan d’Irak, son parcours et ses centaines de dates ont fait de lui un artiste authentique et complet à la prestation maîtrisée.
 
C’est tout naturellement sur scène que l’artiste déploie tout son talent.
 
Sa base fan au premier rang, il sait également séduire le public qui ne s’y attendait pas.
 
Aussi fringant à l’Olympia (en 2018) que dans les couloirs du metro qu’il a arpentés pendant plus d’un an, sa prestance et son élan ne laissent personne indifférent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s